Connexion
Actualités

Choisissez la bonne pompe à chaleur pour vos clients !

Pour garantir l’efficacité d’une pompe en chaleur à votre client, vous devez déterminer en amont la bonne puissance à installer. Voici comment estimer la puissance à installer pièce par pièce.

 

Étape 1 : Déterminer la température de base de la pièce

Utilisez la carte et le tableau ci-dessous pour déterminer la température de base « T Base » en °C chez votre client selon la localisation du logement et son altitude :

Carte de France représentant la température de base en fonction de la localisation

 

Étape 2 : Déterminer le coefficient de déperdition « G » lié au logement de votre client

Utiliser le tableau ci- dessous pour déterminer le coefficient de déperdition « G » (en W/m³), il tient compte du niveau d’isolation et des déperditions par la ventilation :

Tableau : Type d'habitation par rapport au goefficient G (W/m3)

Étape 3 : Déterminer les déperditions du logement et donc de la puissance à installer

Utilisez la formule : D = G x V x (T consigne - T Base)

« G » -> Coefficient de déperdition,

« V » -> Volume de la pièce à chauffer,

« T consigne » -> Température de consigne, 20°C par exemple.

« T Base » -> Température de base,

 

Étape 4 : Sélectionner la pompe à chaleur air/air idéale

Reportez-vous aux tables de caractéristiques des appareils pour vous assurer que le produit que vous avez sélectionné soit capable de restituer assez de puissance pour compenser les déperditions « D » (formule D = G x V x (T consigne - T  BAse)) à la température de base.

 

Cet outil est une aide au dimensionnement dans le cas d’une habitation standard.
Sur la base de ce calcul, vous pourrez proposer à votre client l'installation la plus adaptée à ses besoins en prenant en compte les cas de configurations particulières liées par exemple à l’architecture, à l’environnement, à la surface des vitrages ou à toute autre particularité pouvant avoir une incidence directe sur la déperdition de l’habitation. (Bien mettre en italic)